Il y a des gens qui peuvent être ailleurs quand ils veulent ...

Il y a des gens qui peuvent être ailleurs quand ils veulent ...

Les yeux dans les yeux

 

Texte dédié à C......

 

 

Par les mornes saisons qui ont tué mon ombre,

Par l'aube de la vie qui me connaît si sombre

A l'endroit, de mon jour, où je regarde

Dieu Il est, en mes secrets, et

Tes yeux à mes yeux !

L'infini de rêver, c'est connaître ta main,

L'infini de l'amour c'est inventer demain

L'infini de ton corps à mon corps c'est l'extrême

Où l'infini, de Toi, dirait : « Vois-tu, je t'aime ! »

Par toutes les beautés que les beautés prédisent,

Il faut bien que, ce soir, à jamais, je te dise :

Et les yeux dans les yeux, infini mon poème,

Au morne de ma vie, sais-tu combien : Je T'aime ?

Et les yeux dans les yeux nul ne saura jamais,

Si je mourrai demain, Oh combien je t'aimais !

Nul ne saura d’ailleurs combien, pour tes yeux noirs,

Je serai toujours là, en ton propre miroir !

 

 

Alain

 

Le 3/ 06/ 2015

 

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A



04/06/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres